De l'obscurité à la lumière
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°12 : Mariage du Prophète sws avec Khadija (ra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibs



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 32
Localisation : Metz
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Cours n°12 : Mariage du Prophète sws avec Khadija (ra)   Sam 22 Mai - 15:29

(prise de note)


Nous traiterons de la famille du Prophète (ahlay salate wa salam), son mariage puis avec Khadija (radia Allah 3anha) avec qui il (ahlay salate wa salam) a eu des enfants, et de ses autres épouses.

Le Prophète (ahlay salate wa salam) à treize ans gardait des moutons pour les Quraysh et Bani Saad, qui sont une tribu qui vient à la Mecque pour récupérer des enfants qui viennent de naître pour les allaiter. Ils sont spécialisés dans ce domaine.
Ils leurs apprenaient l’arabe en plus de l’allaitement. Ils étaient très éloquents et avaient un très bel arabe.

Le Prophète Mohamed (ahlay salat wa salam) gardait les moutons pour eux pour un modeste salaire. Il (ahlay salat wa salam) est donc berger pendant des années, pour les mekkois et Bani Saad.

A 25 ans, une femme de Mekka très riche, belle et convoitée, souhaitait louer les services du Prophète (ahlay salat wa salam) pour diriger une caravane vers la Syrie, elle avait entendu parlé de cet homme au beau caractère. Cette femme n’est autre que Khadija bint Khuwaylid (radia Allah 3anha) qui est une riche commerçante, quelqu'un de très connue et respectée au prés des Quraysh.

A cette époque elle (radia Allah 3anha) est seule et veuve. Khadija (radia Allah 3anha) fait parti de la tribu des Bani Asad (Waraka ibn Nawfel qui est son cousin faisait parti de cette même tribu) elle s’est mariée deux fois auparavant :

- une fois avec Abu hala avec qui elle a eu deux filles : hala et hind
-une deuxième fois avec Hatek ibn Abed al marzoumi avec qui elle a eu une fille du nom de hind
Ses trois filles se sont toutes reconverties à l’islam.

Les signes particuliers de Khadija (ra) sont qu’elle (ra) fut la première à croire en la véracité du messager d’Allah (ahlay salate wa salam), à se convertir à l’islam et à soutenir financièrement et moralement le Prophète (ahlay salate wa salam).
Khadija (ra) gérait et faisait fructifier son argent de façon remarquable telle une chef d’entreprise.

Ainsi, Khadija (radia Allah 3anha) fît appel à un homme de 25 ans pour qu’il dirige une caravane pour la Syrie. D’habitude, lorsqu’elle (radia Allah 3anha) traitait avec des hommes pour faire ce travail, leur salaire était convenu d’avance. Sachant que le Prophète (ahlay salate wa salam) est digne de confiance, qu’il (ahlay salate wa salam) ne trompe pas, ne ment pas, respecte les gens et ce depuis son plus jeune âge, elle voulut travailler avec lui.

Le Prophète (ahlay salate wa salam) accepta sa proposition, il partit vers le nord de la péninsule arabique avec un homme qui s’appelle Maysara qui est l’esclave de Khadija (radia Allah 3anha).

Khadija (ra) a envoyé une personne avec lui (ahlay salate wa salam) pour pouvoir apprécier le caractère et le comportement de cet homme.

Ainsi, le Prophète (ahlay salate wa salam) prit la route de la Syrie en compagnie de Maysara. Les bénéfices des ventes sont tout de suite très importants. Si bien qu’à leur retour l’esclave raconta à Khadija (ra) tout ce qui c’est passé durant leur voyage et cette dernière fût surprise de l’honnêteté du Prophète (ahlay salate wa salam). Il commerçait de façon éthique et morale. Il (ahlay salate wa salam) ne gonflait pas les prix de façon à ce que personne ne puisse se les payer. Chose qui, en islam, est blâmable, à savoir de vouloir faire trop de bénéfices en lésant les gens. Tu ne dois pas tricher dans le monde du business, le bénéfice ne doit pas mettre à mal celui qui veut acheter.

Ainsi, Maysara dressa un portrait du Prophète (ahlay salate wa salam) plus qu’élogieux de part son comportement exemplaire.
Khadija (ra) fût charmée et elle en fît part à Nafisa qui est une de ses amies. Elle (ra) l’informa donc du fait qu’elle (ra) voulait épouser le Prophète (ahlay salate wa salam).

Ibn Ishaq (premier à dresser une biographie du Prophète (ahlay salate wa salam) au 8 siècle) nous raconte une chose par rapport à cela. Il nous dit que peu de tps après le retour du Prophète (ahlay salate wa salam) Khadija (ra) lui dit : « Ô cousin ! Je te désire à cause de notre parenté, de ta noblesse parmi ton peuple, de ta probité, de ta bonté, de ton caractère et la véracité de tes paroles. Voila pourquoi je te désire Mohamed (ahlay salate wa salam) ».

Nafisa, avant même que Khadija (ra) ne fasse sa demande, était allée voir le Prophète (ahlay salate wa salam) et lui dit : « une femme te désire, elle te veut et je veux ton avis. » Quant il a su que c’était Khadija (ra), il s’est dit que c’était impossible qu’elle veuille de lui, elle qui est belle, riche, tout le monde la courtise pourquoi moi ! (Voyez la modestie du prophète (ahlay salate wa salam))

Le Prophète (ahlay salate wa salam) était donc au courant des intentions de Khadija (ra) avant même que cette dernière ne lui en fasse part.

Deux mois après que Khadija (radia Allah) eut fait sa demande ils se sont mariés et ce dans les règles. Malgré le fait que le message ne fût pas encore révélé, il y avait déjà la présence des témoins des deux cotés, la dote, et la fête avec repas ….

Ainsi, le Prophète (ahlay salate wa salam) gérait déjà le mariage de façon éthique et moral et selon les règles islamiques actuelles même en l’absence du message divin.

La dote fut fixés à vingt jeunes chamelles.

Khadija (ra), à l’époque où elle se maria, avait 40 ans et le Prophète (ahlay salate wa salam) 25. C’est un exemple pour nous, pour nos mariages actuels. Le fait que la femme puisse faire part de ces intentions saines ; le fait d’organiser son mariage en respectant les règles islamiques …

On peut très bien observer les stratégies que Khadija (ra) a déployé afin de connaitre le comportement du Prophète (ahlay salalte wa salam) et pour pouvoir lui faire part de ses intentions.

Khadija (ra) vivait avec le prophète dans le sens où ils vivaient dans le même environnement. Ce qui lui a permis de connaitre le caractère du Prophète (ahlay salate wa salam). Elle connaissait ses habitudes, les gens parlaient du Prophète (ahlay salate wa salam) en bien, etc.

Que cet enseignement sert chaque musulman d'aujourd'hui afin de se marier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skylam.yourme.net
 
Cours n°12 : Mariage du Prophète sws avec Khadija (ra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mariage du prophete (qpssl) avec Khadidja
» Pourquoi l'interdiction du mariage de la musulmane avec un non musulman ?
» Comment vous acceptez que vos filles et vos soeurs couchent avec des hommes sans mariage?
» L'enseignant est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps...
» Cours de Cuisine par Valérie Cupillard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SkyLam :: Cours sur le Net :: Cours de Religion - Mercredi et Dimanche-
Sauter vers: