De l'obscurité à la lumière
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours n° 13 : Famille du Prophète sws

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibs



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 32
Localisation : Metz
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Cours n° 13 : Famille du Prophète sws   Sam 22 Mai - 15:47

(prise de note)

Khadija (radia Allah) a été marié au Prophète (ahlay salate wa salam) durant 25 ans. Elle mourut donc à l’âge de 65 ans et le Prophète (ahlay salate wa salam) avait 50 ans à sa mort.

Durant toute la période de ce mariage le Prophète (ahlay salate wa salam) fut monogame.

C’est par la suite que le Prophète (ahlay salate wa salam) fut polygame. Or s’il on fait le rapport entre le temps durant lequel il (ahlay salate wa salam) était polygame et monogame on voit très clairement que le Prophète (ahlay salate wa salam) à plus été monogame. La monogamie est donc la référence en Islam.

25 ans de monogamie contre 13 ans de polygamie.

Enseignement à en tirer :

Le Prophète Mohamed (ahlay salate wa salam) nous enseigne qu’il avait une unique femme mais il peut arriver des évènements qui font que la polygamie est possible. Les femmes sont bcp plus nombreuses que les hommes. La législation islamique : beaucoup plus de femmes que d’hommes, comment faire ?

Lorsque l’islam sera la religion qui gérera le monde dans sa globalité, elle aura plus de force et de pouvoir puisqu’elle va diriger le monde. Elle va pouvoir propager ces lois et principes. D’où la possibilité légal d’être polygame.

Sourate les femmes verset 3
« Epousez, comme il vous plaira deux, trois, ou quatre femmes. Mais si vous craignez de ne pas être équitable, prenez une seule femme »

Ainsi, l’homme a le droit de prendre quatre femmes à la condition d’être juste et équitable envers elles ; or si l’homme craint d’être injuste envers l’une d’entre elles qu’il s’abstienne et ne choisisse qu’une seule femme. Il doit également prendre en compte le contexte et l’environnement dans lequel il vit.

Exégèse du Coran :
Après la bataille de Uhud beaucoup de femmes se sont retrouvées veuves. Cette bataille fut perdue, au premier à bord, par les musulmans qui ont perdu de nombreux hommes. Mais en pratique cette bataille fut essentielle pour la propagation de l'islam, qui au final fut une victoire.

Des dizaines de femme se retrouvèrent veuves avec une famille à nourrir et assumer. Ainsi, il est très difficile pour elles de tout gérer. Le Coran nous apporte donc un élément de réponse : l’homme peut avoir plusieurs femmes pour régler le problème. L’homme se mari avec une deuxième épouse pour l’amour de la personne certes mais surtout pour l’Islam, la foi. Mais s’il y a le risque d’être injuste envers l’une d’entres elles une seule épouse est suffisant. Les injustices sont de plusieurs ordres : le fait de ne pas respecter les nuits accordé a chacune, resté équitable, … La première épouse doit être consultée avant que le mari ne choisisse une coépouse.

Fatima (ra): se plaignit au Prophète (ahlay salate wa salam) car Ali (radia Allah) devait se marier avec une autre épouse. Le Prophète (ahlay salate wa salam) avait un amour incommensurable pour sa fille Fatima. Le Prophète (ahlay salate wa salam) est allé voir Ali voyant la tristesse de Fatima afin qu’il ne se remarie pas car Fatima n’avait pas donné son accord au préalable.

L’année de la mort de Khadija (ra) fut surnommée l’année de la tristesse (‘am al huzn)

Durant cette année, il eut la mort de Khadija (ra) ainsi que celle de l’oncle du Prophète (ahlay salate wa salam) Abu Talib (radia Allah 3anh).

Le Prophète (ahlay salate wa salam) aimait énormément sa femme Khadija (radia Allah) qui fut la première à le suivre, à l’avoir soutenue, obéit, à avoir authentifiée son message. La mort de Khadija (radia Allah) ne marquait pas la fin de l’amour du Prophète (ahlay salate wa salam) envers cette dernière.

Regardez l’amour qu’il portait à sa femme malgré son statut de Prophète bien aimé d’Allah azzawa jel. Cela remet en question notre comportement vis-à-vis de nos femmes et réciproquement.

Ainsi, le Prophète (ahlay salate wa salam) est un exemple de comportement et moralité aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Regardez l’amour qu’il porte pour sa femme, ceci est un exemple pour nous qui devons le suivre et l’imiter.
Le Prophète (ahlay salate wa salam) a éduqué Khadija (ra) pour qu’elle soit une bonne épouse. Il (ahlay salate wa salam) parlait tellement d’elle, au point qu’il suscitait la jalousie en Aicha (ra) qui tenu des propos blessant envers le Prophète (ahlay salate wa salam). Aicha (ra) respectait Khadija (ra) mais elle en était jalouse. Khadija (ra) était un être d’exception. (Voir sa biographie qui est forte intéressante)

Hadith buKhari :
Maryam est la meilleure des femmes au ciel et Khadija est la meilleure des femmes sur terre.

Tous les enfants que le Prophète (ahlay salate wa salam) a eut furent de Khadija (radia Allah) sauf Ibrahim dont la mère est Marya (ra). Le Prophète (ahlay salate wa salam) a eu 4 filles et 3 garçons.

2 garçons : Al Kasim et abd Allah (taher : le pur ; tayib)

Abu Al Kasim est le surnom du Prophète (ahlay salate wa salam) par les mekkois

Tout ses garçons décédèrent en bas âge afin qu’il n’y est pas de transmission de génération en génération comme il était courant chez les Quraysh. Ainsi, les Quraysh pensèrent que la mort du Prophète (ahlay salate wa salam) marquerait la fin de l’islam étant donné qu’il n’y avait pas d’héritier. L’histoire nous montrera qu’ils se sont grandement trompé.

Filles du Prophète (ahlay salate wa salam):

-Fatima (ra)
-Zaïneb (ra)
-Rouqaya (r)
-Oum Qualthoum (ra)

Rouquya et Oum Qualtoum se marièrent avec le même homme Othman Ibn 3afane qui fut surnommé Dhul al Nurayn littéralement: « l’homme aux deux lumières » en références à ses deux femmes.

Toutes les filles du Prophète (ahlay salate wa salam) sont mortes avant lui sauf Fatima (ra) qui est morte peu de temps après le Prophète (ahlay salate wa salam).

Zayd ibn Harith est le fils adoptif du Prophète (ahlay salate wa salam). C’est aussi le seul compagnon à avoir été mentionné dans le coran sourate 33 verset 37.

Zayd (ra) a été vendu sur le marché, en esclave. Il a changé de mains à plusieurs reprises. Le cousin de Khadija (ra) lui offrit Zayd (ra) qui elle-même l’offrit au Prophète (ahlay salate wa salam). Le vrai père de Zayd (ra) a beaucoup pleuré son fils, il le trouva à la Mecque. Ainsi, il prit le chemin de la demeure du Prophète (ahlay salate wa salam) pour racheter la liberté de son fils. Le Prophète (ahlay salate wa salam) lui dit : « votre fils est comme le mien ici, posé lui la question et s’il veut il s’en va avec vous sans aucune rançon pour lui ».

Zayd (ra) a dit j’ai vu en mon maître des choses qui me le font préféré à tous à tout jamais. Le Prophète (ahlay salate wa salam) touché par cette déclaration partit à la Kaaba pour l’affranchir et le prendre comme fils.

De Zayd ibn Harith (ra), il devint Zayd ibn Mohammed (ra) mais il retrouva son nom d’origine quand le Prophète (ahlay salate wa salam) épousa Zaïneb ibn Jahech qui était l’ancienne épouse de Zayd, mais aussi suite à la législation disant qu’un enfant adoptif garde toujours son nom d’origine.

Le Prophète (ahlay salate wa salam) épousa Zaïneb pour nous montrer que nous pouvons nous marié avec l’épouse d’un enfant adoptif quand celui-ci a cessé tout commerce avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skylam.yourme.net
 
Cours n° 13 : Famille du Prophète sws
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des versets du Coran sur la famille du Prophète (P) (n°4)
» Versets du Coran sur la sainte famille du Prophète (P) n°6
» Semestre 2
» Qui sont Ahl beyt :famille du prophète.
» Des versets du Coran sur la sainte famille (s) du Prophète (P), n°3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SkyLam :: Cours sur le Net :: Cours de Religion - Mercredi et Dimanche-
Sauter vers: