De l'obscurité à la lumière
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°20 : l'Appel Public

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibs



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 32
Localisation : Metz
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Cours n°20 : l'Appel Public   Mer 30 Juin - 19:17

(prise de note)

L’appel Public


Après avoir fait l’appel secret, nous passons à l’appel fait en public par le prophète Mohamed (saws) :

L’appel public s’est fait grâce à des révélations coraniques :
« Proclame donc hautement les ordres que tu as reçus et détourne-toi des
idolâtres ! » (16 : 94) et
« Avertis les gens qui te sont les plus proches, et sois bienveillant à
l’égard des croyants qui te suivent ; mais s’ils te désobéissent, dis-leur : ‘Je désavoue ce que
vous faites’ » (26 : 214-216).

Dieu donna un ordre au prophète Mohamed (saws)
Le prophète reçoit donc un ordre d’Allah, la prédication ici prend une autre tournure, en passant du privé au public.
Mohamed (saws) ne doit plus s’attacher, précher à un petit groupe, mais à tous le monde, arabe ou non.
Il va commencé par sa tribu, les Bani Hachim.

A ce moment là, le prophète sws prêche à tous le monde, arabe ou non, mecquois ou non.

Il va réunir sa tribu pour l'inviter à l'Islam. Abu Lahab (l’oncle paternel de Mohamed) dit au Prophète Mohamed sws : « Tes oncles et tes cousins sont là, parle donc sans détour, mais avant tous tu dois savoir que les tiens ne sont pas en mesure de résister à tous les arabes » « il faut aussi que tu gardes à l’esprit que les membres de ta famille ont des droits sur toi » « il n’y a jamais personne qui a attiré plus de mal sur les tiens que toi »

Le prophète Mohamed (saws) quand il entend sa, garde son silence et et décide de reporter la réunion.

Quant à lieu la nouvelle réunion le prophète sws prend la parole est dit : « Je suis l’Envoyé de Dieu – Le Très Haut – aux hommes en général et à vous en particulier (sa tribu, sa famille). Par Dieu, vous mourrez comme
vous dormez, vous serez ressuscités comme vous vous réveillez et vous serez jugés selon vos actions ».
Son oncle assiste à cette réunion, et manifeste sa colère et son opposition, il se dit que son neveu prêche quelques chose de dangereux pour son commerce.
En effet, les gens vont commencer à adoré un seul Dieu, et donc les plus de 360 idoles n’auront plus aucun effet sur eux, ce qui va faire chuter son commerce.
Selon Abu Lahab, il faut excommunier le Prophète sws sinon il va causer beaucoup de problème à la Mecque.
En face d’Abou Lahab se trouve Abou Talib (chef des Bani Hachim, frère d’Abou Lahab et protecteur du prophète sws) qui a une réaction totalement différente de son frère. Il protège le prophète Mohamed (saws) et lui apporte son soutien.

Après avoir invité sa tribu, il va invité les Qurayshites. Il va lancer l’appel public depuis une colline (la colline de Safa*)

Le prophète lance un appel depuis cette colline « Voyez-vous, si je vous dis qu’une armée se trouve dans la vallée, prête à vous attaquer, me croirez-vous ? » Ils lui dirent : « Nous n’avons jamais entendu de mensonge de ta part."
« Je vous avertis d’un châtiment sévère
[…] Ô Quraych, préservez-vous du feu, car je ne peux rien pour vous […] Ô Safiyya, tante de Muhammad, Ô Fâtimah, fille de Muhammad, sauvez vos âmes du feu, car je ne peux rien pour vous…»

Abu Lahab était présent lors de cet appel, et dis toujours furieux « que sèche tes mains toute la journée, est-ce pour ca que tu nous a réuni ?»

Et Dieu l’unique répond au propos d’Abu lahab :
« Tabbat Yadā 'Abī Lahabin Wa Tabba » « Que périssent les deux mains d'Abu-Lahab et que lui-même périsse. » - sourate 111
Abu Lahab va ordonner à ses deux fils qui sont mariés à Umm Kalthoum et Ruqqaya, filles du prophète, de couper les relations entre eux et de les répudier.

C’est la 1ere grande épreuve que le prophète Mohamed va connaitre.

Les Qurayshites vont se détourner de lui et de son message.
Car s’ils écoutent le message du prophète sws, ils se sentiront enchainés et perdront leur « liberté » (boire, fumé…).



Les négociations avec Abu Talib


Les Qurayshites vont voir Abu Talib et lui demander que le prophète sws abandonne sa mission.

Ils lui imposent un dilemme, soit tu éloigne Mohamed (saws) de nous, soit tu le laisse car tu partage notre désaccord et donc on se débarrassera de lui.
L’oncle n’ayant rien fait, et la situation n’ayant pas changé, (le prophète sws continuant à rejeter les idoles), les qurayshites retournent voir l’oncle du prophète sws, pour réitérer leur demande.
Abu Talib ayant une grand pression va voir le prophète sws et lui dit : « ton peuple est venu me mettre la pression, épargne moi et épargne toi de cette pression. »
Le prophète sws lui répondit qu’il n’abandonnera jamais sa mission jusqu'à sa mort..
Les Qurayshites voyant que l’oncle n’a aucune réaction ils allèrent voir un notable (Walid Ibn Al Mughira, pour lui demandé de faire un échange, entre son fils Ummara ibn Walid, le plus beau et le plus puissant des qurayshites et et le prophète sws).
Une nouvelle fois, Abû Tâlib ne les écouta pas et refusa leur offre en rétorquant : « Oh ! Quel vil marché ! Vous voulez me donner votre fils pour l’élever, et vous voulez que je vous donne en échange mon fils pour que vous le tuiez ?! Par Dieu, cela ne se fera jamais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skylam.yourme.net
 
Cours n°20 : l'Appel Public
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de Droit Administratif pour interrogation
» le cours histoire des institutions
» Droit public des affaires et des services publics administra
» Droit International Public 2 ou Libertés Fondamentales 2 ???
» Droit public et privé des biens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SkyLam :: Cours sur le Net :: Cours de Religion - Mercredi et Dimanche-
Sauter vers: