De l'obscurité à la lumière
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°25 : Émigration en Abyssinie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibs



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 32
Localisation : Metz
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Cours n°25 : Émigration en Abyssinie   Dim 10 Oct - 13:18

(prise de note)

Les persécutions s’intensifièrent durant la cinquième année de la révélation. Cette même année, Dieu aza wadjal révéla la sourate Marie (Maryam) ainsi que la sourate de la caverne (Kahf). Cette dernière sourate comportait trois récits (récite des gens de la caverne, de Al Khidr avec Moussa, et de Dhoul Qarnayn) incluant des paraboles qui devaient être comprises par les croyants. Ces derniers devaient en comprendre le sens, et parmi un des sens à saisir : l'émigration vers une autre terre.

Quelque temps après la révélation de la sourate de la caverne, Dieu (swt) révéla la sourate des groupes (al-Zumar), leur indiquant à présent que les croyants devaient émigrer : « Dis : ‘Ô Mes serviteurs qui avez la foi ! Craignez votre Seigneur ! Car à ceux qui font le bien ici-bas est réservée une belle récompense, et la Terre de Dieu est assez vaste [pour qui veut Le servir]. En réalité, les persévérants seront rémunérés au-delà de toute espérance’ » (39 : 10).

De là, une prémière émigration s'est établie.

1ère émigration : Abyssinie

Le Prophète sws décida d’organiser une émigration vers un territoire lointain et étranger. Il savait qu’en Abyssinie régnait un
souverain juste. Il interrogea donc ses compagnons : « Que pensez-vous d’émigrer vers la
terre d’Ethiopie car il y a là un roi auprès de qui personne n’est lésé, et l’Ethiopie est une terre
amie – jusqu’à ce que Dieu – Le Très Haut – vous délivre de votre tourment ? » Face à
l’approbation de ses compagnons, le Prophète (sws) envoya un groupe composé de 12 hommes et de 4 femmes vers le royaume du Négus. Parmi les émigrants, il y avait ‘Uthmân b. ‘Affân et son épouse Ruqayya (fille du Prophète sws)). A leur sujet, le Prophète (sws) a dit : « C’est la première famille à émigrer sur la voie de Dieu – Le Très Haut – depuis les familles d’Abraham et de Loth. » Ce groupe quitta la Mecque lors de la cinquième année de la révélation durant le mois de Rajab. Il partit en cachette et fut chaleureusement accueilli par les chrétiens d’Abyssinie. Lorsque la nouvelle de leur départ parvint aux Quraychites, il était trop tard car les musulmans avaient déjà quitté le port de Chu’ayba en direction de l’Ethiopie.

Quelques temps plus tard, un évènement se produisit à la Mecque qui fit revenir les émigrés dans leur terre d'origine. Ces derniers eurent des échos comme quoi les idolâtres s'étaient convertis à l'Islam. Ils ont donc décidé de revenir à la Mecque mais à leur arrivée, ils ont vu que tout ceci n'était pas vrai et ont été grandement déçus.


2ème émigration : Abyssinie


Le Prophète sws ayant vu le retour des 1ers émigrés, qui rappelons le, avaient reçu de mauvaises informations sur ce qui se passait à la Mecque, il (sws) décida d'autoriser une seconde émigration, tj à en Abyssinie, d'autant plus que les persécutions s'étaient intensifiées puisque les quraysh étaient furieux de voir que les arabes étaient partis chercher de l'aider à l'étranger, ce qui pouvait mettre en danger leurs intérets.

Pour cette deuxième émigrations, 83 hommes et 19 femmes allaient émigrés.

Les Qurayshites avaient pris connaissances de cette émigration, et pour contrer les plans du Prophète sws, ils ont décidé d'envoyer 2 émissaires en Abyssinie : ‘Amr Ibn ‘As et AbdAllah ibn Rabi’a. Leur but, casser le plan du Prophète sws, et que l'asile ne soit pas accorder aux musulmans, que ces derniers leur soit livrer. Ils vont le rencontrer avant que les musulmans le rencontre.

Le porte parole des musulmans étaient Jaafar radhi Allah ‘anhou, cousin du Prophète Mohamed sws, une fois arrivé en Abyssinie va s’adresser au Négus : « O souverain (marque de respect) nous vivions plongés dans les ténèbres de l’ignorance (Al Jahiliya), nous adorions des idoles, nous vivons dans la luxure, nous mangions la bête que l’on trouvait morte, nous ne respections ni les liens de parentés ni les devoirs de bon voisinage, le plus fort d’entre nous dévorait le plus faible. Ainsi jusqu’au jour où Dieu swt a apporté parmi nous un homme (référence au prophète sws, il annonce au souverain la venue d’un homme, du prophète sws) dont la ligné, l’honnêteté et la sincérité étaient connus de tous. Cet homme là a continué à appeler à l’unicité de Dieu swt et à rejeter l’adoration des idoles (tawhid, unicité de Dieu). Il nous a ordonné de dire la vérité (Al Haq). Il nous à enjoint de ne pas enfreindre les interdits, de ne pas verser le sang, de nous éloigner des turpitudes, de ne pas faire de faux témoignages, de ne pas manger les biens des orphelins. Nous avons eu confiance en Lui sws et on a accepté sa religion Notre peuple s’est alors dressé contre nous, nous persécutant pour nous faire retourner à leur religion.Nous sommes venus dans votre pays, ô souverain, en espérant que vous pourriez nous protéger » (cela ne veut pas dire qu’il a omit de chercher la protection d’Allah azawajel, il faut la demander et faire les causes)

Ce discours est plein d’enseignements, comme le fait qu’il demande à un non musulman de le protéger.

Jaafar radhi Allah ‘anhou parle au Negus d’une manière impressionnante. Le Négus a été impressionné et va demander à Jaafar de réciter quelques versets du Coran. Il lui récite la sourate Mariam (Marie personnage incontournable chez les Chrétiens). Ces verset vont bouleverser le Négus. Le Négus va dire que ce qu’il lui a récité est de la même source que ce Jésus alayhi salam avait récité.

Cela prouve l’authenticité de l’Evangile et que le message qu’apporte le prophète sws ressemble aux anciennes écritures.

Le Négus ne va pas répondre à la demande des deux émissaires. Ces derniers ne vont pas accepter cette « défaite »
‘Amr Ibn Al ‘As va opter pour une deuxième rencontre avec le Négus. Les deux emissaires vont lui dire que les musulmans blasphèment au sujet Issa alayhi salam. Jaafar va être convoqué une deuxième fois par le Négus et questionné à ce sujet. Mais il va être un peu inquiet par cette rencontre car les chrétiens donnent trop d'importance (Dieu, fils de Dieu et esprit saint) au Prophète Issa alayhi salam alors que pour nous musulmans il est messager et prophète comme ses prédécesseurs. Comment répondre sans blesser ?

Jaafar radhi Allah ‘anhou va décider de parler des points de convergences sans déformer les paroles d’Allah swt.
S3 v64 Dis: «Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n’adorions qu’Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d’Allah». Puis, s’ils tournent le dos, dites: «Soyez témoins que nous, nous sommes soumis».

Le Négus va rejeter la demande des deux émissaires. Ces derniers vont retourner à la Mecque. De nouvelles persécutions vont apparaitre.

Des compagnons avaient décidés de quitter la Mecque dont Abou Bakar Asadiq qui voulait aller en Abyssinie. Il rencontra sur son chemin Ibn Al Dughunna qui est un des chefs des Ahabich qui sont des alliés militaires des quraysh. Cet homme va décider de prendre la protection de Abu Bakar radhi Allah ‘anhou en le ramenant à la Mecque, car il connaissait sa bonté. Abu Bakr va donc vivre sous sa protection. Mais un jour, Ibn Al Dughunna va demander à Abou Bakar d’arrêter de réciter le Coran à haute voix car cela attirait l’attention des gens et que ça pourrait pousser des qurayshites à se convertir. Abou Bakar radhi Allahu Anhou va décider de se dégager de sa protection et se reposer sur la protection d’Allah azawajal. Cela prouve qu'Abu Bakr, lorsqu'il a accepté la protection de Ibn Al Dughunna, il avait établit une condition, celle que cette protection n'engendre pas de désobéissance à Allah swt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skylam.yourme.net
 
Cours n°25 : Émigration en Abyssinie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les cours. Division B.
» IEJ cours et correction des épreuves
» Cours sur le Modèle Linéaire
» NON à la suppression du cours de Grec en CPGE scientifique !
» Une religieuse assassinée au cours d'un rite satanique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SkyLam :: Cours sur le Net :: Cours de Religion - Mercredi et Dimanche-
Sauter vers: