De l'obscurité à la lumière
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°36 : Actions fondatrices de la ville de Médine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibs



Masculin Nombre de messages : 267
Age : 32
Localisation : Metz
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Cours n°36 : Actions fondatrices de la ville de Médine   Jeu 6 Jan - 12:26

(prise de note)

Les principales actions fondatrices de la nouvelle société à Médine.


La cité va recevoir des gens qui ont quitté leur région pour émigrer vers une terre nouvelle sans ressources. Ces gens se connaissaient et étaient commerçants alors que Médine était une terre agricole. Il y avait de plus en plus de Mouhajiroun (gens venus de la Mecque), le climat est difficile, beaucoup sont tombés malade. La situation était si difficile que le Prophète sws invoqua « O Dieu fait que nous aimions Médine comme nous aimons la Mecque, Ö Dieu purifie Médine et chasse tous les maux qui l’habite ». L’intégration était difficile pour les Mouhajiroun. Mais pour les Ansars aussi, que cela soit pour les Aws ou les Khazraj. Leur soucis était que les Mouhajiroun soit accueillit de la plus belle des manières. Mais il y avait parmis eux encore des Hyocrites et des Juifs qui n’aimaient pas le Prophète sws. Les juifs étaient des gens du Livre qui méprissaient les arabes parce qu’ils étaient attachés aux idoles. Et le Prophète sws était issu des arabes. Tous les éléments sont présents pour que ça explose.


Le prophète sws va déjouer tous ces problèmes et va reussir à unifier toute cette communauté. Il sws va entreprendre 3 choses :

- La construction d’une mosquée
- Un pacte entre les musulmans en général puis entre les Muhajirun et les Ansars
- La rédaction d’une constitution régissant les relations entre les musulmans et les autres habitants de Médine


1. La construction de la mosquée du prophète Mohamed sws.

Le Prophète sws ne va pas se contenter de diriger les travaux mais va travailler lui-même comme un ouvrier. Même s’il est prophète, il va agir comme les compagnons et les esclaves. C’est important cela montre l’égalité qu’il y a entre les musulmans. Une parti de la Mosquée qui s’appelait Suffa était destiné à l’enseignement de l’Islam pendant la journée, et transformé chaque soir en dortoir pour les sans abri. Nous pouvons dire alors que c’est la première université islamique de l’Islam. C'est dedans que le plus grand rapporteur des récits prophétique : Abou Hourayra va loger le soir dans ce dortoir.

Plusieurs appartements seront construits pour le Prophète sws et sa famille et seront collés à la salle de prière. C’est après avoir séjourné 7 mois chez Abu Ayub Al Ansari de son vrai nom Khalid Ibn Zayb des bani Najjar, que le Prophète sws va s’installer dans ces appartements et enverra chercher à la Mecque sa femme Sawda et ses deux filles : Oum Kalthoum et Fatima.

Le Prophète sws attend de s’installer pour les inviter. La mosquée du Prophète sws aura plusieurs fonctions et ne sera pas un lieu de prière uniquement. Elle était aussi la tribune du Prophète sws où il préchait et apprenait la religion aux compagnons, il sws y recevait les délégations étrangère. La mosquée est un lieu d’éducation au-delà d’un lieu de prière, c’est un lieu d’enseignements, de rencontres, un lieu social.


2. Pacte de fraternité

Le Prophete sws va reunir tout les chefs de familles mecquoises et médinois. Il va proposer que chaque médinois prenne une famille mecquoise et que le chef de la famille médinoise devienne le frere de la famille mecquoise. On va fraterniser les gens pour faciliter leur integration, renforcer le rang musulman, abolir la notion de clans à tel point que celui qui deviendra son frere aura droit à l’héritage. A ce sujet, Dieu – Le Très Haut – dit : « En vérité, le plus méritant d’entre vous auprès de Dieu est le plus pieux » (49 : 13).

La société va s’organiser de la façon suivante : un Ansar va recevoir un mouhajir (mecquois) chez lui. En echange le mecquois va enseigner au médinois ce que Dieu avait révélé les années précédentes. Cette « fraternisation » était théorique et pratique. Ils devaient travailler en commun et partager les gains. Des medinois ont décidés de partager leur terre et en donner aux mecquois. Certains voulaient divorcer avec l’une de leur épouse pour l’accorder à un mecquois. Mais les Mecquois vont refuser ces offres et vont préféré louer la terre des médinois.

Toute les fois où la situation leur permettait les mecquois rendaient à leur confrères tous les biens, les consommations qu’ils ont pu avoir.
L’Héritage a été permi un certains temps entre les Médinois et les Mecquois. Une fois que les mecquois s’etaient installés le droit à l’héritage ne tenait plus. Si un moment il y avait une expédition l’un pouvait laisser l’autre se charger des deux familles.

2 exemples :
- Omar Ibn Al Khatab a un frere medinois. Il travaillait 1 jour sur 2 un jour il explorait les datiers et un autre jour il alla chez le Prophete sws pour apprendre sa religion et ensuite il rapportait ce qu’il avait apprit. Lorsqu’il travaillait c’est le médinois qui allait chez le Prophete sws et lui rapportait ce qu’il avait appri.

Enseignement : on ne doit pas délaisser le travail pour la religion ou vice versa. Il doit travailler, gagner sa vie licitement et apprendre sa religion. Il ne s’est pas contenter de vivre sur le dos des médinois.

Le Prophete sws a dit la main qui donne est meilleur que celle qui reçoit

- 2ème exemple : celui de AbdArahman ibn ‘Awf (très grand compagnon, qui a gagné le paradis, 8ème converti : 2 jours après Abou Bakar), il avait comme frere Sa’d Ibn Al Rabi ce dernier lui a dit voila mes biens, je t'en donne la moitié, et j'ai deux femmes, choisis celle que tu veux, je divorcerai d'elle. Abderahman va lui dire : "« Que Dieu te bénisse dans tes biens et dans ta famille. Montre-moi plutôt le marché de la ville ! ». Il s’y rendit, acheta quelque chose à crédit (sans payer tout de suite), puis le revendit avec un petit bénéfice. Il renouvela l’expérience plusieurs fois pendant la journée et le soir il avait gagné assez pour s’acheter de quoi manger. Bientôt, il put se marier avec une jeune Médinoise. Il sera un des plus riches compagnons du Prophète sws. Le prophete sws lui avait fait une invocation « Que Dieu bénisse tes bien ô Abderahman ». Il a laissé apres sa mort 1000 chameaux, 1000 chevaux, 3000 chèvres. Ce n’est pas pour autant qu’il a délaissé la religion. C’est lui qui s’est chargé d’entretenir les mères des croyants après la mort du prophete sws. Il va avoir un prévilège : mener la priere alors que le Prophète sws était absent et le Prophète est venu et a fait la priere derriere AbdArham ibn ‘Awf.



3. 3ème action fondatrice : rédaction d'une constitution entre les musulmans et les autres populations


Le prophete sws va rédiger une constitution qui va régir les relations entre les musulmans et les autres habitants de médine (majoritairement les juifs). Les juifs n’avaient pas pour habitudes de propager leur religion, ils pratiquaient la sorcellerie et prédissaient l’avenir. Ils monopolisent le commerce des céréales, vétements, dattes, du vin et les puits de la cité. Ils se disaient détenteur de la science et attendait leur Prophète pour combattre les idolatres. Mais lorsqu’ils vont voir que le Prophète sws n’est pas juif et vient d’une ville peuplée par des idôlatres, ils vont etre déçu.

Abdullah Ibn Salam grand rabin, le plus savant de médine, va rencontrer plusieurs fois le Prophète sws et va embrasser l’Islam. Il avait peur de le dire aux juifs. Le prophete sws va ramener les juifs et leur demander qu’est ce qu’ils pensent de ce rabin, ils répondent que c’est le plus savant. Il sws leur demande qu’est ce qu’ils diraient s’il embrassait l’islam. Ils ont dit qu’il deviendra le plus mauvais. Alors Abdullah attesta devant eux qu’il avait embrassé l’Islam.

Les musulmans vont poser un problème politique et economique pour les juifs : économique car l’interet (l'usure, le "riba") va être interdit et politique car les deux tribus les plus puissantes (Aws et Khazraj) vont être derrieère le Prophete sws. Les juifs de la cité savaient que cette union était redoutable et que pour leurs intérêts, il était préférable de se plier à la politique du Prophète de l’Islam sws. Dès la première année de l’hégire, le Messager de Dieu sws fera rédiger une convention garantissant aux juifs leur liberté de culte ainsi que leur citoyenneté. Il ne les contraindra nullement à se convertir ou à s'expatrier.

Voici les termes du pacte de coopération et de non-agression avec les juifs :

1. Les juifs de Médine forment une communauté avec les croyants. Aux juifs leur
religion et aux croyants la leur.
2. Les juifs prendront en charge leurs propres dépenses et les musulmans les leurs [sauf
en cas de guerre contre un ennemi commun].
3. Les juifs et les musulmans se doivent soutien mutuel contre quiconque combattrait les
gens adhérant à cet écrit.
4. Les deux parties se conseillent mutuellement, et leurs relations s’établiront sous le
signe de la droiture, tout acte blâmable étant proscrit.
5. Aucune partie ne fera préjudice à son allié.
6. La partie subissant une injustice sera aidée.
7. Les juifs contribueront aux dépenses de guerre tant qu’ils seront aux côtés des
croyants.
8. Médine demeurera sacrée et inviolable pour tous ceux qui adhèrent à cet écrit.
9. S’il y a entre les gens de cet écrit un désaccord ou une dispute, dont l’issue serait à
craindre, cela devra être ramené à Dieu et à son Messager.
10. Aucune protection ne sera octroyée aux Quraychites ou à qui les soutient.
11. Musulmans et juifs s’entraident pour repousser quiconque attaquera Médine ; chaque
partie contribuera à la défense de la zone qui lui fait vis-à-vis.
12. Cet écrit n’empêchera aucune des deux parties de chercher à se faire justice en toute
légitimité contre un agresseur ou un coupable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skylam.yourme.net
 
Cours n°36 : Actions fondatrices de la ville de Médine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de soutien en Maths, Chimie et physique pour collègiens et lyciens ville de kénitra
» Craquage en cours... Comment rebondir ?
» Les cours. Division B.
» IEJ cours et correction des épreuves
» Cours sur le Modèle Linéaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SkyLam :: Cours sur le Net :: Cours de Religion - Mercredi et Dimanche-
Sauter vers: